Mieux connaître et valoriser le patrimoine immobilier

Le patrimoine immobilier de l’État et de ses opérateurs se caractérise par son ampleur (99 millions de m² occupés, 191 000 bâtiments, 30 000 terrains), son hétérogénéité (ex. : bureaux, tribunaux, prisons, monuments, ...), sa dispersion sur le territoire national et à l'étranger (ex. : ambassades), mais aussi par une diversité d’usages et d’occupations dans un environnement fortement évolutif.

Cela conduit au déploiement par l’État, depuis plusieurs années, d'actions de :

 

-  recensement, évaluation et amélioration de la connaissance du parc immobilier contribuant ainsi à améliorer son pilotage. Cette connaissance consiste en la collecte et l’analyse de données de surfaces, d’états physiques et techniques, de statuts juridiques, d’occupation et de données comptables et budgétaires ;

 

- préservation de la valeur du patrimoine immobilier de l’État, par un entretien régulier du propriétaire ;

 

- valorisation aux meilleures conditions des biens devenus inutiles au service public. Cela peut conduire à la cession des actifs, mais aussi à d'autres modes de valorisation (mise en location par exemple) permettant à l'État de s'assurer la valorisation la plus efficiente.

 

   Retour aux objectifs de la PIE