La DIE, au cœur du pilotage de la politique immobilière de l'État

La Direction de l’Immobilier de l’État (DIE), rattachée à la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP), a pour missions la définition et la mise en oeuvre de la politique immobilière de l’État et de ses opérateurs, le pilotage de la gouvernance de la politique immobilière de l’État, l'élaboration de la législation et de la réglementation domaniales ainsi que la mise en oeuvre des missions de gestion et d'évaluation domaniales.

 

_Une direction au service de l'expertise et de la stratégie immobilières de l'État

La Direction de l’Immobilier de l’État, représentante de l'État propriétaire pour le compte du ministre chargé du Domaine - à savoir le ministre de l'Action et des Comptes Publics - assure, dans le cadre de la gouvernance de la PIE dont elle est responsable, des missions diverses et complémentaires :

 


 

_Des compétences renforcées

La création de la DIE s’est accompagnée d’un renforcement de ses champs d’intervention, en particulier en matière de stratégie immobilière déployée auprès des administrations et des opérateurs :

 

image 16

La DIE contribue à la définition et à la mise en place de la stratégie globale de l’immobilier de l’État, et promeut une gestion vertueuse et performante du patrimoine immobilier de l’État dans le cadre d’une démarche de co-construction avec les autres ministères ;

image 17

Elle propose une prestation globale de services et met à disposition des outils techniques, informatiques et stratégiques dans le but d’optimiser la gestion du parc immobilier ;

image 18

Elle accompagne la conduite du changement tant auprès des administrations centrales dans l’élaboration de leur stratégie immobilière et, le cas échéant, dans le montage des projets importants, spécifiques ou complexes, en lien avec les secrétariats généraux des ministères, qu’auprès du niveau local.

 

_Un haut niveau d'expertises

Afin d’assurer ses missions, la DIE peut compter sur une équipe d’une centaine de personnes caractérisée par la richesse et la diversité des profils, avec une origine non seulement interministérielle (Finances, Intérieur, Écologie, Justice), mais également du secteur privé. Ainsi, des ingénieurs, architectes, urbanistes, analyste, commercialisateurs, aux expertises spécifiques, sont venus rejoindre les équipes d’administratifs, de financiers, de juristes et d’informaticiens de la DIE, concourant ensemble à un haut niveau d’expertise.

La DIE dispose également d'un service à compétence nationale (SCN), la Direction Nationale d'Interventions Domaniales (DNID), et d'un large réseau dans les Directions régionales et départementales des Finances Publiques, réorganisé depuis le 1er septembre 2017 dans le sens de la spécialisation, afin de renforcer l'expertise des équipes.

Organigramme DIE

 

  Les portraits des agents de DIE

 

_Une direction en charge du système d'information de l'immobilier de l'Etat

La mise en place d’un système d’information de l'immobilier de l’État (SIIE) constitue une nécessité pour assurer l’efficacité de la politique immobilière de l’État et une gestion de qualité du parc immobilier.

Le SIIE s’est ainsi construit depuis 2009 selon la trajectoire suivante :

  • Sa première brique est l’inventaire immobilier de l’État et de ses opérateurs, socle des données sur le parc immobilier de l'État. Il est le référentiel sur lequel s'appuient toutes les autres applications.
  • La DIE a construit plusieurs applications de gestion relatives aux cessions immobilières (OSC), aux conventions d’utilisations (CDUWeb), aux prises à bail (PABWeb), aux données bâtimentaires (RT), au CAS immobilier de l’État ainsi qu’un infocentre immobilier et des outils d’analyse et de diagnostic (OAD, Observatoire des valeurs locatives tertiaires) permettant la valorisation des données ainsi collectées et leur croisement avec des données externes (données cartographiques de l’IGN, données de l’INSEE, données fiscales et foncières).

 

 

 

Bonne année 2020